Tous les articles par mangalahy

Le Sud Malgache: une terre d’espoir

Frappé de plein fouet par le passage du phénomène kere, le Grand Sud, tel un Phoenix, renaît de ses cendres. Alors qu’on pensait que le grand sud ne se remettrait pas des aléas du kéré, et bien, a contrario les southerns gardent toujours espoir et sont prêts à s’en sortir une bonne fois pour toute. Lire la suite

Publicités

Land Governance and Climate-Smart Agriculture

Access to land is always a problem in African countries, especially for women. Which inevitably is a blockade on food security reached. Already productions are low, then is added the inaccessibility of land, more precisely tenure insecurity. For the case of Madagascar, for example, this case is very common. The fact of not having in possession a land title or at least land certificates are the source of many remaining untapped agricultural surface. Apart from this land insecurity, the effects of climate change are beginning to be felt also on agricultural results. Madagascar, listed as the first African country most vulnerable to climate change is at the center of discussions. If we do not adopt a new strategy  cultivation which is called in agricultural jargon « smart agriculture », production will plummet. Therefore, it is appropriate to adopt a land policy perfect for performing better allocation of agricultural land in the service of production, but also, and not least, train farmers to cope with climate change and adapt to a sustainable agriculture. See more on: http://live.worldbank.org/land-governance-climate-smart-agriculture

Madagascar, l’île aux multiples facettes

Madagascar est mondialement connue pour sa richesse en biodiversité. Faune et flore y sont en abondance, d’une endémicité  exceptionnelle. A la vue des cartes postales, on se croirait que le jardin d’Eden y existe. Les richesses de ce pays ne se confinent pas tout simplement à la biodiversité, il regorge aussi de ressources naturelles: pétroles, pierres précieuses,terrains agricoles à perte de vue….. Lire la suite

Le cheptel bovin sera dorénavant géré de façon rationnelle

70 000. Telle est la limite du nombre de têtes de zébus que les entrepreneurs dans l’exportation de viande bovine peuvent abattre chaque année. Selon les techniciens du Ministère de l’Élevage qui ont tenu une conférence de presse sur l’état des lieux de l’élevage bovin à Madagascar, on ne peut exporter que 192 têtes de zébus par jour, afin de prévenir à une réelle menace d’extinction des bovidés. Lire la suite

Criquets, Dahalo, Cyclone, Kéré : le secteur agricole est mal en point.

L’année 2014 et le début de cette année 2015 ont été une période forte en tourments pour le secteur agricole. Vol de gros bétails, invasion de criquets, inondation par les cyclones et maintenant le Kéré, qui continue encore sa marche tueuse, se sont vus succédés aggravant une fois de plus l’insécurité alimentaire sévissant le pays déjà des lustres. Considérant l’importance dans l’échiquier économique de ce secteur, gravement atteint, employant près de 80% de la population active, des impacts sévères sur le social de la masse populaire seront à observer. Lire la suite

Loi de finances 2015 : L’Agriculture et l’Elevage délaissés complètement !

A la lecture de la loi de finances 2015 (LOF 2015), conformément à la partie répartition des crédits alloués à chaque ministère, une flagrante inégalité de traitement se constate. Il y a des ministères plus favorisés que d’autres. Des ministères, qu’on qualifierait de ministères clés sont laissés pour compte à l’instar du Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural (MinAgriDR) ou du Ministère de l’Elevage et de la Protection Animale (MinElPA). Avec un tel schéma, il est évident que la croissance ne sera pas inclusive et on devra s’attendre à un déclin de certains secteurs. Lire la suite

Retraite pour les paysans : le père noël s’appelle Cnaps

Madagascar est encore en reste comparé aux autres pays d’Afrique en matière de taux de couverture sociale. Il n’est que de 10% pour le pays alors qu’au Maroc, il atteint déjà les 79%. Ceci est d’autant plus difficile, du au fait que près de 80% de la population Malagasy travaillent dans le secteur primaire et ne jouissent pas d’un statut juridique précis (revenu variable, pas de fiche de paie, activité saisonnière, pas de contrat de travail,…). A cet effet, le cabinet Madagascar Data Consulting (MDC) a mené une étude de préfaisabilité de la mise en place d’un régime de retraite destiné aux producteurs agricoles, dans les quatre coins de l’île. Lire la suite

Quand le traditionnel rime avec progrès génétique

La pression démographique nous pousse à produire toujours plus. Que ce soit dans le secteur de l’agriculture ou de l’élevage, la science est incessamment sollicitée à proposer mieux afin de satisfaire toutes les bouches à nourrir. Ce besoin pressant d’avoir des résultats coute que coute conduit à des produits très souvent non conformes, contraires à l’éthique, et prédisposant à des maladies cancérigènes (OGM, produits chimiques,…). Trouvera-t-on un jour un moyen de concilier produit sain et progrès génétique ? Les pays en voie de développement seront-ils aussi enclins à tomber dans les engrenages de ce cercle vicieux ? Lire la suite

SCV : Agriculture respectueuse de l’environnement

Dans les pays tropicaux, y compris Madagascar, compte tenu des caractéristiques naturelles du sol, l’agriculture traditionnelle selon le système défriche-culture-jachère devrait être abandonnée pour de bon. Cette pratique n’est pas aussi bénéfique telle qu’on le pensait. Au contraire, elle contribue à un épuisement croissant du sol même si on fait un apport d’engrais. Force est de constater que le plus souvent, cet apport demeure insuffisant pour compenser les pertes colossales en éléments nutritifs. Lire la suite