Le Sud Malgache: une terre d’espoir

Frappé de plein fouet par le passage du phénomène kere, le Grand Sud, tel un Phoenix, renaît de ses cendres. Alors qu’on pensait que le grand sud ne se remettrait pas des aléas du kéré, et bien, a contrario les southerns gardent toujours espoir et sont prêts à s’en sortir une bonne fois pour toute.

Dans la région Atsimo Andrefana, plusieurs communes ont été touchées par le kéré: les lacs et fleuves se sont taris; les cultures ont subi l’ultime sècheresse. La population a crié famine. Cependant, aux fins fonds de cette région, dans les fokontany de Manoroka et Ankerereaky (Commune de Saint-Augustin, Tuléar II), une lueur d’espoir persiste. Ces fokontany sont drainés par les affluents de l’Onilahy et profitent des périodes de crues pour irriguer le maximum de rizières. Non seulement, les habitants de ces zones aménagent des surfaces humides pour en faire des rizières mais aussi ils commencent à pratiquer des cultures intensives: SRI et SRA. Le mérite leur revient amplement.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s