Avec la pluie,….la flambée des prix

On n’est pas encore sorti de l’auberge. Alors que la saison des pluies est encore loin de se terminer, voilà qu’un autre problème survient. La flambée des prix. Cette fois, c’est l’économie des ménages même qui est en jeu. Dame pluie, alliée par nature des cultures peut parfois changer de visage et devenir ennemie dangereuse.

D’après les rapports du BNGRC (Bureau National de Gestion des Risques et Catastrophes), 7 000 ha de rizières se trouvent sous les eaux dans la région Alaotra Mangoro et près de 2000 ha à Analamanga. Ces fortes inondations sont à l’origine de cette flambée des prix agricoles. En plus de la destruction d’une grande partie de la production, le piteux état des routes ne fait qu’accentuer cette hausse exponentielle. Le kilo du riz, auparavant affiché à 1 300Ar s’achète maintenant à 1 800Ar et même au-delà de 2000 Ar dans d’autres régions. Le prix des légumes commence aussi à grimper. Ce sont des produits périssables ne supportant pas le fait d’être gorgé d’eau. Trouver des légumes sur le marché est devenu chose difficile.
Les malheurs des uns font le bonheur des autres. Derrière cette hausse des prix, il ne faut pas minimiser l’influence de certains collecteurs, ces « spéculateurs ». En effet, ils anticipent une éventuelle pénurie de produits agricoles et gavent les prix. En réalité, les paysans, soucieux du futur de leurs productions, vendent leurs produits à un prix largement au-dessous du normal voire au prix de revient. Les spéculateurs saisissant cette opportunité, mettent en cause l’état des routes et la montée des eaux pour légitimer la hausse des prix. Pourtant, le prix du carburant n’a-t-il pas baissé ? L’effet route ne devrait contribuer qu’en infime partie dans l’explication de cette hausse.
Quoi qu’il en soit, le fait est que Madagascar est touché en son plein cœur. Alors que certains ne sont pas encore remis de l’anéantissement de ce qu’ils ont bâti toute une vie, ils devront déjà faire face à la rareté des denrées alimentaires.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s