Les criquets envahissent Antananarivo

La journée du 28 Août 2014 été historiquement marquée par la venue en fanfare de l’armée des criquets dans tous les quartiers de la capitale Antananarivo. L’événement a tellement stupéfait les Tananariviens que beaucoup se sont sortis dans la rue pour admirer le spectacle, en particulier les enfants puisque cela tombe bien dans les périodes des vacances.

VALALACORPS1Pendant que les enfants s’amusent à attraper et collecter les criquets tombant au ras du sol, les adultes quant à eux affichent des airs inquiets. En effet, un tel fait atteste que ce fléau est bel et bien de retour. Ce qui sous-entend que toutes les dispositions prises jusqu’ici en guise de solution n’ont pas été à la hauteur de l’efficacité. Rappelons les chroniques des faits. L’invasion des criquets a commencé de plus belle en 2010, période pendant laquelle le pays était en pleine crise d’où l’inexistence de prises de responsabilité. Mi-2013, Madagascar a obtenu une aide de la part de la FAO pour combattre cette armée envahissante, or, cela s’est avérée un geste de médecin après la mort puisque d’une part, la plaie est déjà généralisée et d’autre part, l’aide allouée est loin d’être satisfaisante.

Ces criquets migrateurs (Locusta migratoria) ont parcouru plusieurs centaines de kilomètres pour parvenir à Antananarivo car leur lieu de départ se trouve à Morondava (région Menabe), situé à plus de 700 km de la capitale. Classés parmi les insectes nuisibles, ces criquets détruisent tout sur leur passage en commençant par les pousses de riz, les feuilles et bourgeons des plantes vertes et même le feuillage des grands arbres, bref, tout. Même les crécerelles, maîtres du ciel, prédateurs naturels des criquets, se sont avouées vaincues face à cette horde. On peut dire qu’elles se sont confrontées à des adversaires plus forts qu’elles.

Morale de l’histoire : nous devons prendre au sérieux notre programme antiacridien, et si vous sortez, protégez-vous la tête, les dévoreurs rodent dehors !!!
VALALA

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s